Précédente suivante
  • Un accès à tous au droit

  • Les professionnels du droit se rapprochent des usagers

  • Proximité, gratuité, confidentialité

Le mot de la Présidente

Connaître ses droits et les faire valoir lors d'un litige est aujourd'hui devenu un véritable défi pour tous citoyens lambda et ce en raison de la multiplication et superposition des lois alors même que l'accessibilité et l'intelligibilité de la loi sont des objectifs de valeur constitutionnelle.

Remédier à l'illisibilité législative et mieux connaître les rouages de la justice participent d'une dynamique favorisant la cohésion sociale et la sécurité juridique de chacun dont une République telle que la notre, ne peut se passer.

Le CDAD a quatre missions essentielles en matière d'accès au droit.

Il doit dresser un inventaire de l'existant et identifier les besoins en matière d'accès au droit, créer les conditions d'un partenariat entre les acteurs locaux, il doit également définir une politique départementale de l'accès au droit et enfin évaluer la qualité et l'efficacité des dispositifs d'accès au droit mis en place.

C'est avec la conviction de l'utilité d'atteindre ces objectifs que le CDAD 43 a vu le jour en 2013, afin de répertorier les actions faites en faveur de l'accès au droit sur le département de la Haute-Loire et impulser la création de point d'accès au droit pour une justice au plus proche des citoyens, et notamment des plus démunis.